Comme chaque année, 25 groupes défileront pendant 3 jours sur la scène de THIS IS MY FEST. 4 concerts acoustiques sont également prévus à l’occasion des brunches. Voici les 20 premiers groupes confirmés.


Black Sheep

Black Sheep (Belgique)

Pour les fans des reformations exclusives qui font chaud au cœur

Leur split aura été moins long que celui de blink-182 ou de Nina’School. Ils reviennent en mai 2020 faire un petit coucou à THIS IS MY FEST : vous allez jupiler de plaisir.


Charly Fiasco

Charly Fiasco (Toulouse)

Pour les fans de Bigflo et Oli et Anti-Flag

À part enrichir ses copains, la seule chose positive que Macron sera parvenu à faire sous son règne aura été de donner beaucoup d’inspiration aux groupes de punk rock, Charly Fiasco en tête. La preuve avec “Rien”, leur dernier EP dans lequel les Toulousains donnent tout, et où chaque refrain est un slogan taillé pour les manifestations. Les Anti-Flag français. Avec moins de gel dans les cheveux.


Diego Pallavas

Diego Pallavas (Épinal)

Pour les fans des Rats et des Wampas

Les Peaky Blinders du punk français sont toujours en cavale, et reviennent mener une expédition punitive à THIS IS MY FEST ! Et revoici l’angoisse et revoici la peur : celles de perdre ses cordes vocales à force de vouloir chanter bien fort tous les tubes du groupe venu des Vosges.


Dream Nails

Dream Nails (Angleterre)

Pour les fans de Bikini Kill et Décibelles

Ces activistes londoniennes sont féministes jusqu’au bout des ongles, et n’hésitent pas à le faire savoir dans leurs paroles ou pendant leurs concerts. Quand la virulence de slogans qui donneraient des boutons à Nadine Morano côtoie une joyeuse énergie pop punk qui pourrait presque faire danser Donald Trump. On a bien dit « presque ».


La Fraction

La Fraction (Paris)

Pour les fans des Rats et Zabriskie Point

Petit événement et grosse satisfaction à l’affiche de cette édition, avec les légendes parisiennes de La Fraction. Depuis 1992, le groupe est parmi ce qui se fait de mieux en punk francophone, et même les États-Unis nous les envient. Leurs passages par chez nous étant finalement assez rares, l’occasion sera parfaite pour les (re)voir. Parce que si on n’a pas vu La Fraction à 50 ans, c’est qu’on raté sa vie de punk.


Good Friend

Good Friend (Angleterre)

Pour les fans de Millencolin et Alkaline Trio

Le trio irlandais est désormais basé à Newcastle en Angleterre, mais sonne furieusement Américain ! La preuve, il est signé sur Red Scare Industries (Red City Radio, Masked Intruder, The Copyrights…). Mais conserve tout de même cet amour des gros refrains festifs à l’irlandaise. Sans avoir besoin de sortir les violons.


Heavy Heart

Heavy Heart (Nantes)

Pour les fans de Heavy Heart à THIS IS MY FEST

Pour la toute première fois, toute toute première fois (de l’année) à THIS IS MY FEST ! Heavy Heart a participé à chaque édition depuis que le festival est au Gibus. Si vous avez besoin d’un renseignement, que vous cherchez les toilettes, devez laisser vos affaires quelque part, qu’on vous file à boire ou à manger, qu’on vous commande un taxi, qu’on vous aide à réviser votre épreuve de Philo ou qu’on recharge votre téléphone, allez leur demander : les mecs sont chez eux !


Intenable

Intenable (Bordeaux)

Pour les fans de Nina’School et The Flatliners

Le trio continue de danser avec grâce et volupté sur les cendres qui ne s’éteindront jamais de Nina’ School. Les pieds chauds et la tête froide, Intenable viendra de sortir un troisième album où énergie et mélancolie devraient une fois de plus rester bonnes amies.


Litige

Litige (Lyon)

Pour les fans de The Avengers (le groupe, pas les films) et Alley Cats

S’il y a un jour un film sur des gangs de rats anarchistes en perfectos qui s’affrontent avec des couteaux dans les égouts de Lyon, les chansons de Litige en seront la bande-son parfaite. Vous l’aurez entendu à THIS IS MY FEST avant de le voir sur Netflix.


March

March (Pays-Bas)

Pour les fans de The Distillers et The Bronx

Dans ce groupe belgo-hollandais, la voix éraillée de la chanteuse Fleur répond au rock’n’roll des riffs de guitare, pour la conversation la plus explosive qui soit ! March, et ça repart.


Mikey Erg

Mikey Erg (US)

Pour les fans de The Ergs! et Weezer

Sans doute l’un des rares artistes passés à THIS IS MY FEST à avoir sa propre page Wikipédia. En même temps, le chanteur aux grosses lunettes a joué dans, genre, 167 groupes ? The Ergs !, Star Fucking Hipsters, Off With Their Heads, et même Not Scientists… Une pétition circulait même pour qu’il devienne le nouveau batteur d’Against Me!. Mikey Erg viendra présenter ses morceaux solo en mode full band ! Parce que l’acoustique, c’est à l’heure du brunch.


No Sugar

No Sugar (Allemagne)

Pour les fans de The Runaways et The Subways

Vous la sentez, cette bonne odeur de garage et de perfecto ? Le groupe allemand a bouffé des tonnes de rock’n’roll, et la digestion s’est très bien passée. Du groove et des riffs dans tous les coins pour une approche aussi rétro que moderne, mais surtout foutrement efficace !


Oakman

Oakman (Lyon)

Pour les fans de Jimmy Eat World et Paramore

Vous êtes-vous déjà demandé quel était le point commun entre ZZ Top, Enter Shikari et Basement ? Sans doute pas, et c’est bien normal. Mais vous le saurez maintenant : c’est Oakman, qui a joué avec chacun d’entre eux. Rassurez-vous, le trio lyonnais ne sonne absolument pas comme la rencontre entre ces trois groupes, mais plutôt comme un groupe américain entre pop, punk et emo


Pity Party

Pity Party (US)

Pour les fans de Mixtapes et Joyce Manor

Le groupe américain revendique autant de pop que d’emo dans son punk bien catchy qui fait du bien par là où il passe (les oreilles, donc). Originaire d’Okland, le quatuor emmené par la chanteuse Sarah Levy a déjà pu tourner avec Bad Cop / Bad Cop, ou se produire au Fest et au Pouzza Fest.


Poesie Zero

Poesie Zero (Nantes)

Pour les fans de Fatal Bazooka et Bérurier Noir

C’est pas vraiment de la musique, c’est pas vraiment du one-man-show, c’est pas vraiment du punk, c’est pas vraiment de la merde, mais c’est vraiment marrant à voir sur scène. Et avec un peu de chance, ils joueront des chansons de L’Album Bleu


Ramona

Ramona (US)

Pour les fans de Mixtapes et Sons of Buddha

Que les fans de Scott Pilgrim se calment : non, ce n’est pas Ramona Flowers qui se pointe à THIS IS MY FEST. Mais le groupe américain est tout aussi cool, avec plein de pop dans son punk pour faire la fête et secouer la tête en rythme (ou presque).


The Run Up

The Run Up (Angleterre)

Pour les fans de Neck Deep et Iron Chic

Du punk, de l’emo, du méli, du mélo, et surtout, beaucoup de sing along : les Anglais de The Run Up ont clairement le cul entre deux chaises, mais un style bien à eux, sorte de mashup entre New Found Glory et Hot Water Music. En fait t’as l’impression qu’une moitié du groupe est en train de jouer au Fest à Gainesville, et l’autre au Groezrock. Mais il seront tous là pour le THIS IS MY FEST.


Shut Up! Twist Again!

Shut Up! Twist Again! (Bayonne)

Pour les fans de Dead to Me et Against Me!

Vous vouliez qu’on vous lâche les Basques ? Voici donc les fous ferias de Bayonne, de retour à THIS IS MY FEST avec un tout nouvel album et leur bonne humeur légendaire. Grosse énergie et sens de la mélodie : leurs refrains vont vous coller… aux basques. Désolé.


Teenage Bubblegum

Teenage Bubblegum (Italie)

Pour les fans de Teenage Bottlerocket et The Apers

Si on vous dit que les Italiens de Teenage Bubblegums sont signés sur Monster Zero, le label de Kevin des Apers, vous aurez compris qu’il s’agit d’un groupe de la famille « one, two, three, four ». De la pop-punk rapide et efficace : pas plus de deux minutes par chanson !


Versus You

Versus You (Luxembourg)

Pour les fans de Hüsker Dü et The Lawrence Arms

Le groupe luxembourgeois formé en 2005 va venir souffler les bougies de son 15ème anniversaire à THIS IS MY FEST. Mais pas question de traverser une crise d’adolescence, Versus You va rester calme et serein, avec son punk énergique, mélodique, mélancolique et plein d’autres trucs en -ique qui riment surtout avec chic.

Défiler vers le haut