THIS IS MY FEST

Le festival THIS IS MY FEST 7 accueillera 29 groupes sur 3 jours.

The Arteries

The Arteries (UK)

Punk méli-mélo à la Descendents, Propagandhi, Hot Snakes…

Reformation exceptionnelle pour le groupe gallois, qui nous fait l’honneur de passer au THIS IS MY FEST ! Du punk technique, hautement mélodique, et surtout complètement furieux, avec des grosses doses de rock’n’roll dedans pour faire chavirer le pit.

Bleakness

Bleakness (Nantes)

Death punk à tendance new wave à la Fotocrime, Wire, Mercy Killers…

Le groupe nantais avance dans l’ombre avec une esthétique gothique, une grosse voix rauque, des riffs post punk et une énergie totalement punk rock. Un ange de la mort passe à THIS IS MY FEST.

Blink-131

Blink-131 (Toulouse)

Pop punk à la Blink-182, American Pie, pour les fans de baggys Dickies…

Pour fêter les 20 ans de l’album « Enema Of The State », Blink débarque à THIS IS MY FEST ! Groupe toulousain avec autant de Tom DeLonge dedans que la formation actuelle du groupe californien, Blink-131 va jouer « Dumpweed », « What’s My Age Again ? », « All The Small Things », « Wendy Clear » ou « Adam’s Song », mais avec moins de pains et fausses notes que les vrais Blink-182. Et puis ils prennent moins cher, aussi...

Cold Leather

Cold Leather (Allemagne)

Punk rock à la The Runaways, Rotten Minds, The Marked Men…

Avec ce groupe berlinois, pas besoin de DeLorean pour voyager dans le temps. Il suffit de quelques riffs pour retourner dans les années 70. Leur punk rock est intemporel, groovy, catchy, et instantanément efficace.

The Deadnotes

The Deadnotes (Allemagne)

Indie punk à la Brand New, The Smith Street Band, Japandroids…

Le trio allemand revient avec son punk teinté d’indie, entre décharges électriques et accalmies vaporeuses. Nouvel album sous le coude et envie d’en découdre ! Achtung !

Decent Criminal

Decent Criminal (US)

Punk rock californien à la Descendents, Green Day, Uncommonmenfrommars…

Nostalgique du punk des années 90 ? Decent Criminal va vous faire voyager à nouveau au temps des quatre accords, gros refrains, tubes partout et soleil dans les oreilles. Grosse dose de fun en perspective avec ces californiens en provenance de Long Beach.

Déjà Mort

Déjà Mort (Bordeaux)

Punk rock à la Métal Urbain (mais avec de l’humour), les Ludwig (mais plus méchants), Poésie Zéro (mais plus vieux)…

Déjà Mort, mais de retour à la vie ! Les zombies bordelais repassent à l’attaque, avec toujours le même appétit, mais aussi de nouvelles chansons. Plus vivant que jamais donc. Une attaque de mort-vivants qui va foutre un sacré boxon au This Is My Fest !

Forest Pooky

Forest Pooky (Lyon)

Folk à la Frank Turner, Chuck Ragan, Dave Hause…

Hyperactif et globe-trotter, Forest prendra cette année le temps de poser ses valises et sa guitare en bois à THIS IS MY FEST. Membre de formations comme The Pookies, Sons Of Buddha, Supermunk et bien d’autres, il mène depuis des années une carrière solo qui lui a permis de faire le tour du monde. Trois fois.

Heavy Heart

Heavy Heart (Nantes)

Indie punk à la Iron Chic, Jawbreaker, Poésie Zéro…

Pour la première fois -de l’année- à THIS IS MY FESR. Sans déconner, ne nous demandez pas comment ou pourquoi ils sont encore là. On n’en sait rien. Enfin, si. Vous avez écouté leur nouvel album ? Bah voilà. Par contre ils ouvrent le festival et jouent en premiers le vendredi. Ne soyez pas en retard.

Jodie Faster

Jodie Faster (Lille)

Hardcore punk qui va vite à la Vitamin X, Black Flag, Youth Avoiders…

Sans doute l’un des meilleurs noms de groupe français. Surtout que ça leur va bien : Jodie Faster va vite, très vite. Mais vous n’aurez aucun mal à vouloir suivre ces nordistes sur l’autoroute du hardcore.

Lane

LANE (Angers)

Punk rock à la Buzzcocks, Hüsker Du, Fugazi…

Quand la fusion de deux anciennes formations cultes donne un nouveau combo phénomène. LANE (Love And Noise Experiment) est un groupe angevin né des cendres des Thugs et de Daria, et nous fait l’amitié de passer par le This Is My Fest, un mois après leur concert sold out à la Maroquinerie. On compte sur vous pour les remercier bien comme il faut !

Lone Wolf

Lone Wolf (Pays-Bas)

Punk rock mélodique et catchy à la Teenage Bottlerocket, The Apers, Joyce Manor…

Direction les Pays-Bas et Rotterdam pour le goupe qui a la plus grosse côté chez les bookmakers du This Is My Fest dans la catégorie « non mais c’est quoi ce groupe trop bien ? ». En même temps, il y a des anciens Apers et Bat Bites dedans. Ça situe le niveau non ?

Low Relief

Low Relief (Poitiers)

Emo hardcore à la The World Is A Beautiful Place & I Am No Longer Afraid To Die, Touché Amoré, La Dispute

La différence entre le bon emo et le mauvais emo, c'est que le mauvais emo, il veut faire un groupe, il fait d'abord des photos promo pour envoyer à MyRock, alors que le bon emo, il veut faire un groupe, il compose des chansons cools et il fait des concerts. Devinez de quelle catégorie fait partie Low Relief ? Un indice : le groupe joue à THIS IS MY FEST.

Mighty Bombs

Mighty Bombs (Suisse)

Garage punk à la Distillers, MC5, Sonic Youth…

Voici un trio suisse qui n’aura besoin que de 3 secondes pour vous convaincre que c’est de la dynamite : ça joue vite et fort, et ça transpire le rock’n’roll dans tous les riffs de guitare. Le genre de groupe parfait pour donner envie à vos chevilles de danser.

Mobina Galore

Mobina Galore (Canada)

Punk tubesque à la Against Me!, The Distillers, PUP…

Originaire de Winnipeg, le duo canadien parvient à combiner une formule catchy à la Against Me! et une fougue rappelant les Distillers. L’écoute d’un gros tube comme « Suffer » devrait achever vous convaincre. En fait ça sonne comme Zebrahead, si Zebrahead c’était bien.

Mon Dragon

Mon Dragon (Lyon)

Anarchopunk à la Choking Victim, La Raïa, Conflict…

Le groupe lyonnais est de retour, avec son style anarchopunk, mais pas que. Les passages crust succèdent à d'autres plus mélodiques, et le chant va du français à l'anglais en passant par l'espagnol. Avec même des fois du japonais. Un joyeux bordel organisé à prévoir à THIS IS MY FEST !

Nightwatchers

Nightwatchers (Toulouse)

Pop punk tendance garage à la Ramones, The Manges, Jay Reatard…

Dans cette mafia qu’est le punk rock, on surnomme le combo toulousain « groupe le plus ACAB de France ». Et ce n’est pas parce qu’ils sont fans du capitaine dans Moby Dick. Quand la pop punk rencontre la new wave.

Off Models

Off Models (Lyon)

Indie rock à la Superchunk, She & Him, Mixtapes…

Né des cendres d'Anita Babyface & The Tasty Poneys, Off Models envoie un indie punk vaporeux, teinté de reverb ramenant tout droit dans les années 90, sur fond d'histoires d'amour et de vacances à la plage. La bande-son idéale d'une comédie indépendante avec Zoey Deschannel.

P.O.Box

P.O.Box (Nancy)

Ska-punk à la Big D & the Kids Table, The Interrupters, The Flatliners…

17 ans d’existence et toujours aussi fougueux. Les P.O.Box reviennent avec tambour et trompette pour un show un peu spécial. L’album « Inbetweenthelines » fêtera ses 10 ans en 2019. On dit ça, on dit pas rien...

Pogo Car Crash Control

Pogo Car Crash Control (Lésigny)

Grunge punk rock entre BB Brunes et Slayer…

Ils font beaucoup de bruit -et pas pour rien- depuis quelques temps dans le paysage du rock français habituellement si morne. Avec une grosse énergie, des guitares saturées et des morceaux empruntant autant au garage qu'au stoner ou au grunge, les Pogo Car Crash Control n'en finissent plus d'étonner. Et de détonner.

The Rebel Assholes

The Rebel Assholes (Belfort)

Punk rock mélo à la Burning Heads, Uncommonmenfrommars et Fat Wreck Chords…

Voici plus de 15 ans que ces trous du cul assènent un punk rock fougueux et mélodique, autant influencé par les scènes américaines que françaises. Mélangez Burning Heads et Hot Water Music, vous aurez un résultat aussi bouillant que The Rebel Assholes !

Toybloïd

Toybloïd (Paris)

Rock à la Blood Red Shoes, The Runaways, Yeah Yeah Yeahs…

Le trio parisien écume depuis des années les caves parisiennes et les plus gros festivals de France. Le THIS IS MY FEST semble un bon compromis entre les deux pour Toybloïd, qui va pouvoir délivrer ses tubes rock’n’roll avec sa fougue habituelle. Ça va swinguer !

Verbal Razors

Verbal Razors (Tours)

Crossover trash à la Municipal Waste, Slayer, DRI…

Vous connaissez cet épisode de South Park où pour virer les hippies de la ville, Cartman construit un tank pour accéder à la scène d’un festival et diffuser un disque de Slayer ? Disons simplement que ça aurait encore mieux fonctionné avec un disque de Verbal Razors. Puissance, fureur, violence. Mais mélodie quand même !

Wank for Peace

Wank For Peace (Angers)

Punk-hardcore à la Strike Anywhere, No Trigger, Kid Dynamite…

Attention, d’Angers ! Les Wank For Peace ne reviennent pas pour faire tapisserie : ça va être l’apocalypse à THIS IS MY FEST avec cette reformation beaucoup trop cool ! « We’re not done yet, sorry ». Préparez vos gorges et vos poings, grosses séances de sing along au programme !

Western Settings

Western Settings (US)

Punk rauque à la Red City Radio, Off With Their Heads, Banner Pilot…

Attention, machine à tubes en provenance de San Diego, Californie ! Voix puissante, riffs affûtés et refrains taillés pour le sing along. Western Settings délivre un punk rauque dans la lignée de ce que peuvent faire Red City Radio et Off With Their Heads. À découvrir d'urgence, pour ne pas être à l'Ouest pendant leur set à THIS IS MY FEST.

Young Harts

Young Harts (Clermont-Ferrand)

Indie rock à la One Man Army, The Hellacopters, Dead To Me (1er album)…

Résolument rock’n’roll, le quatuor de Clermont-Ferrand est mené par l’ancien chanteur du groupe The Elderberries, et envoie du gros riff qui tâche. Un peu de punk, beaucoup de rock, quelques touches d’indie, et un résultat qui groove à fond !


Tweeter